Né en 1884 et mort en 1941, Louis Roubaud était, dans la droite filiation d'Albert Londres, ce que l'on appellerait aujourd'hui, un "journaliste d'investigation", reporter, écrivain et aventurier, publiant des grands reportages sur les faits de société son temps. Il s'intéressa ainsi aux bagnes, à la prostitution clandestine (Prostitution, Troublante Énigme, 1936), au crime organisé (Un homme nu dans une malle, 1938), à l'univers de la mode (Au Pays des Mannequins, 1928) et écrivit révéla au grand public français, le scandale des pénitenciers d'enfants en France.

Passionné par l'Asie, il publiera en 1928 un livre d'impressions lors d'une traversée de la Chine ("Le dragon s'éveille"). Viet-Nam la tragédie indochinoise est écrit dans la même veine. Il s'agit d'un reportage engagé publié en 1931, époque du consensus colonial dit des "années de Vincennes" et dénonçant la misère dans laquelle est alors maintenu alors le Viêt Nam et la revendication des colonisés de l'Indochine française. Cet ouvrage courageux dépeignant le Viet Nam comme une fresque béante aux criants déséquilibres économiques et sociaux ne manque pas de s'arrêter sur la répression des mouvements anticoloniaux et sur l'envers d'un décor de carte postale que le pays donne alors à voir aux français de métropole.

More by Louis Roubaud